dimanche, octobre 17
Home>>Interviews>>Ghinza nous parle de Ramen Ramen!
Interviews

Ghinza nous parle de Ramen Ramen!


Bonjour Ghinza, et bonjour plus particulièrement à Robin!


Peux-tu présenter Ghinza ?
Nous sommes 4 dans le groupe, Moi , guitariste et choriste, Nicolas bassiste et également choriste, Florian
qui est chanteur leader et guitariste et Vincent qui est notre batteur.
Le groupe existe depuis 2016/2017, nous nous connaissons tous depuis a peu près 8 ans, et nous avons
joué ensemble dans d’autres groupe avant de former Ghinza. Nous nous sommes connu pendant une
soirée alors que nous habitions presque tous dans la même ville mais sans « traîner ensemble » et le déclic
s’est fait instantanément, on s’est dit « hey, et si on jouait ensemble !», de là nous à rejoint Nicolas, nous
étions 6, puis le projet s’est terminé.
On s’est retrouvé à 4 donc la formation actuelle, et nous avons formé Ghinza ! Au départ nous étions plus
alternatif et grunge, mais nous avons décidé de prendre un tournant avec des sonorités plus pop, rock
dance, avec une touche nippone. Nous avons mis du temps pour trouver notre propre identité musicale et
surtout, l’essentiel étant de nous faire plaisir, nous avons décidé de prendre cette tournure.


Ramen Ramen est sorti le 5 Juillet dernier, Crée je suppose pendant le confinement, comment cette
période s’est passé pour vous, et comment Ramen Ramen est né ?

A la base, le nom de Ghinza m’est venu suite à un voyage au Japon, (Ginza est un quartier chic de Tokyo)
et comme depuis longtemps j’ai été touché par la culture japonaise, les mangas, la nourriture, et tout cet
univers, ca me semblait évident de nous appeler ainsi. J’ai rajouté le H pour pas qu’il y ait de confusion
dans la prononciation ! Nous en avons fait un titre éponyme.
Ramen Ramen, a été en effet crée pendant le confinement, nous nous sommes tous retrouvés « coincés »
dans cette situation et nous nous sommes réunis par visio pour faire de la musique. De là est parti l’idée de
mettre à fond la touche nippone, jusqu’au clip de notre premier single Asobi, car nous sommes habillés
avec des Yukatas (kimono japonais). Le confinement nous à enlevé le plaisir de voyager et nous a coupé
du monde, alors nous voulions à notre manière s’évader et partager avec le public notre passion commune
qu’est l’univers japonais et tout ce qui l’entoure.
Nous qui sommes un groupe de live, nous avons été frustré de cette période, donc on s’est lâché
totalement pour laisser libre cours à notre imagination et nous en avons vraiment profiter pour prendre le temps d’enregistrer, chose que nous n’avions pas le temps de faire avant, car nous étions très souvent sur scène!


Comment a-t-il été enregistré ?

Ramen Ramen a été fait conçu en deux partie. Une première partie juste après le premier confinement au
Black Box studio à Angers pendant une semaine entière, ou Peter et sa femme nous ont très
chaleureusement accueilli. Nous avons passé une semaine extraordinaire. Pour la phase visuelle, Jeremy
Cisse qui travail dans l’animation, a été largement inspiré par le titre Ramen Ramen. Il a apporté sa touche
à cette ambiance déjà très marquée, nous sommes ravi qu’il ait pu mettre « sa pâte » Disney / Japon sur cet
E.P.


Après avoir écouté tous vos titres, on sent vraiment ce changement de direction, même si on
retrouve vos influences, quelles rôles ont-elles joué pour en arriver à Ramen Ramen ?

Sur nos premiers titres, on se cherchait, et nous prenions exemple sur les groupes que l’on écoute depuis
longtemps comme Artic Monkeys, Biffy Clyro, Blink 182, Sum 41, S.O.A.D, Greenday… Nous avions chacun
nos groupes de prédilections. J’ai voulu orienter les membres de Ghinza sur quelque chose de différent, de
pétillant, tout en restant pop, rock, et surtout que ce soit audible et reconnaissable car nous voulions
mettre toutes nos influences dans nos envies musicales, donc nous nous sommes tournés vers de la J-pop à notre sauce ! On s’inspire de ce qui fait la culture musicale japonaise aujourd’hui, entre les animés, la k-pop, de tout ce qui peut nous arriver en direct du Japon, sans faire du copier/coller mais on s’en inspire pour composer en mettant tout ce qui nous inspire ! Nous testons du coup les compos sur scène pour voir si ca accroche ou pas. Si ca ne le fait pas, on laisse tomber et on passe à autre chose. L’essentiel reste toujours que ca nous plaise et qu’on prenne du plaisir à composer ensemble !


J’en reviens sur l’E.P Ramen Ramen, et plus particulièrement sur le single Asobi, qui je trouve est le plus
japonisant des titres de tout l’E.P, et surtout le clip qui l’accompagne. Est-ce voulu ? Comment a-t-il été
réalisé ?

Nous avons voulu pousser au maximum le côté Japonisant sur ce clip, nous voulions faire plus mais pour
des questions techniques (budget, allergies, etc) nous avons fait avec ce que nous avions. Le clip a été
réalisé pendant le confinement, donc on y retrouve un côté D.I.Y poussé au maximum avec les tenues, par
exemple, les Yukatas viennent d’une société japonaise. nous avons fait la réalisation, le montage, chose
que je n’avais jamais fait, et j’y ai pris beaucoup de plaisir.
Pour les prochains clips, nous voulons faire appel à un réalisateur, pour que ce soit encore mieux.
Sans aller jusqu’à la parodie, mais en restant dans l’univers de Ramen Ramen.
Sur scène, nous avons des masques de Oni et d’épouvante japonaise.


Justement, est ce que les prochains titres qui sont plus pop, plus rock auront un univers bien à eux,
ou est ce que vous allez rester sur la touche Japonisante et avoir un fil conducteur dans ce sens ?

Pour les prochains clips, nous voulons qu’ils soient tout aussi japonisants mais avec des moments plus
instrumentaux. C’est-à-dire que nous aurons plus de « phases » ou on nous verra jouer, tout en restant
dans le même univers. J’ai déjà ma petite idée sur la direction que va prendre les prochains clips de
Ghinza, donc, nous verrons si j’arrive à mettre de ce que j’ai en tête en application devant la caméra !


Est ce que la suite sera dans la même thématique ?

Haha !! Ce sera surprise pour les prochains albums !! Je ne vais pas tout dévoiler !


Ghinza sera au festival Essonne en Scène en Septembre prochain, peux-tu m’en dire plus ?
C’est un événement que l’on attend avec impatience car nous allons avoir la chance de jouer auprès
d’artistes incroyables ! Nous devions jouer l’année dernière, ça a été malheureusement annulé une semaine
avant, nous étions vraiment dégoûté. Cette année, nous allons jouer auprès de Catherine Ringer, Hervé
que j’adore, et encore bien d’autres, mais nous allons tout faire pour que le public se rassemble car la
définition même d’un festival c’est de rassembler et de rencontrer. C’est dans cette optique que nous nous
préparons pour cette date.


Quel est le programme pour la suite pour Ghinza ?
Nous avons déjà une date de prévu le 27 Août prochain a Le Stock à Mennecy, en Octobre nous jouons
sur un salon, nous faisons une pause après cela, pour préparer 2022 car nous comptons bien reprendre de
plus belle début d’année prochaine avec de nouvelles compos !


Merci Ghinza pour cet accueil et cette entrevue ! J’ai hâte de vous voir en live !

1 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *