mercredi, mai 25
Home>>Chroniques>>Kyan Khojandi – L’Horizon des Evénements
Chroniques

Kyan Khojandi – L’Horizon des Evénements

Kyan Khojandi – L’Horizon des Evènements où comment se sentir concerné du début à la fin

Bon ok… c’est pas avec une grande objectivité que je chronique le premier album de Kyan Khojandi, tout simplement parce que de base, je suis fan de son travail, que ce soit sur scène ou derrière un écran. Je l’ai vu plusieurs fois sur scène, et mon sweat « Corps de nuage » s’écaille à force de le mettre. Alors oui, j’ai aimé cet album. Mais soyons objectif, il est très bien produit. Et c’est ça qui fait la qualité de « l’Horizon des Evènements ».

Déjà parce que je suis assez sensible aux voix. Et la voix de Kyan Khojandi fait partie de celles qui me raconte quelque chose. Une semi-vérité. Pourquoi semi? parce que son point de vue, d’une certaine manière, je l’ai vécu comme tout le monde. Mais il reste un point de vue masculin. Et parfois, en fonction des titres et de l’histoire racontée, je me suis retrouvée de l’autre côté du miroir.

L’Horizon des événements, ça parle de l’humain tout simplement. A des degrés différents, car on sent qu’on a pas les mêmes amis aujourd’hui, mais qu’au départ, on est tous mis sur le même piédestal. On a, à peu de chose près ressenti de près ou de loin ces vérités. Celles qui sont bien enfouie depuis un moment et là, BAM on écoute un titre, on se doit « ha mais oui, c’est tout à fait ça » ou alors « ha mais grave, lui aussi je le déteste, elle aussi elle m’a fait ça ». Finalement, on aimerait bien avoir cette mitraillette parfois.

Il sait raconter les sentiments, il sait mettre des mots là ou nous, on a peut être du mal, où tout simplement on a pas voulu. Par retenue, par politesse, par peur, peut être. Une peur de dire tout haut ce qu’on pense tout bas. Et bien Kyan, lui le fait, et il le fait assez bien.

L’album est bien produit, comme je le disais au début. Musicalement, il parle aussi bien que lui et est efficace. Pour le reste, sur certains titres, j’ai pris une claque émotionnelle. Et puis j’ai vu les clips. Et là, deuxième claque car on ne pouvait pas imaginer mieux que cela. (On attend d’ailleurs la suite, il y en a une de prévue avec impatience!)

Une première écoute qui presque à chaque phrase étonne, puis une seconde écoute qui explique mieux, parce que oui, il y a aussi de l’humour et un peu de carricature.

« L’Horizon des Evénements » est une belle première. Triste et étonnante à la fois, déconcertante et criante de vérité aussi. A écouter sans modération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *